FR. LOCK : Dispositif de verrouillage des noms de domaine en .fr - Mars 2015

FR. LOCK : Dispositif de verrouillage des noms de domaine en .fr - Mars 2015

Redirection, suppression, transfert illicites, autant de pratiques frauduleuses qui ont pour origine un accès non autorisé aux données d’enregistrement d’un nom de domaine.

Ces piratages de noms de domaine peuvent avoir des conséquences hautement dommageables, car ils sont de nature à affecter durablement la réputation de l’entreprise et à pénaliser lourdement son activité (usurpation d’identité numérique, vol de données, perte de revenus…).

Avec son nouveau service, baptisé .FR LOCK, l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC) propose de se prémunir efficacement contre ces risques, en permettant aux détenteurs de verrouiller au niveau du registre leurs noms de domaine réservés dans l’extension française .fr.

Pour toute opération ou mise à jour sur un nom de domaine bénéficiant de ce dispositif de blocage, une requête de déverrouillage devra être préalablement soumise par le bureau d’enregistrement directement auprès de l’AFNIC, laquelle l’approuvera à l’issue d’un processus d’authentification.

En verrouillant les noms de domaine stratégiques ou sensibles au niveau du registre, ce dispositif de blocage offre, selon l’AFNIC, « une barrière de sécurité supplémentaire à toutes les entreprises et institutions dont le site internet et les services en ligne représentent un canal stratégique ».

Ce nouveau service complète les dispositifs de verrouillage de registre déjà disponibles pour d’autres extensions génériques et géographiques (.com, .net, .tv, .cc, .eu, .cn et .uk).

Ces dispositifs s’adressent tout particulièrement aux entreprises ayant une forte présence numérique (boutiques en ligne, fournisseurs de services en ligne, etc.) ou traitant d’informations sensibles et confidentielles (conseils en propriété industrielle, avocats et autres professions juridiques, etc.).

Source : AFNIC – 24 février 2015

 

Top
déction de plagiat, protection contre la copie